Articles

Le Petit Chaperon rouge, vert, bleu et tous les autres

Pourquoi rit-on lorsqu’on lit l’ouvrage « Le chat, le chien, le superhéros, le Chaperon rouge, le loup et la grand-mère » ? Pourquoi se délecte-t-on d’un récit qui répond à un horizon d’attente connu et qui, simultanément, déjoue ce même horizon ? Sans chercher à démystifier les mécanismes du rire, on peut avancer que c’est là le principe même […]

Continuer à lire

Comment l’autrice phare du conte merveilleux est-elle passée à la trappe ?

Après six années de cursus universitaire en langue et littératures françaises, je suis toujours étonnée de découvrir des auteurs et autrices francophones dont l’Université (belge ou suisse, les deux pays où j’ai étudié) s’est bien gardée de nous parler. Il s’agit de femmes renommées en leur temps que l’on n’évoque plus, même dans un cours d’histoire […]

Continuer à lire

Quand l’album jeunesse invite à réfléchir à l’écologie

  Récemment, j’ai acheté le livre « L’insolente, dialogues avec Pinar Selek »[1], biographie de la militante turque Pinar Selek, antimilitariste, féministe, écologiste, pour ne citer que quelques-uns de ses engagements. Au cours de ma lecture, j’ai appris qu’elle avait notamment écrit un conte pour enfant : Verte et les oiseaux. Le hasard fait donc extrêmement bien […]

Continuer à lire

Salon du livre de Genève (2/2) : trajectoires narratives

  salondulivre.ch ©   A Montreuil, Bologne ou Genève, au seuil des possibles ouverts par la textualité célébrée, les dilemmes sont toujours les mêmes : suivi rigoureux d’un itinéraire préétabli, ou déambulation exploratoire ? La préparation d’une visite au Salon du livre (re)pose la question des trajets possibles et des avantages comparatifs de leurs configurations. Mais les […]

Continuer à lire

Trois Grimm valent mieux que deux

  Personne ne contestera que les contes des Grimm constituent un des piliers de la littérature de jeunesse, allemande comme internationale. Il suffit de considérer la pléthore des productions culturelles contemporaines destinées à un public jeune, qu’il s’agisse d’œuvres cinématographiques ou télévisées, d’albums ou encore de bandes-dessinées, se référant implicitement ou explicitement au recueil des […]

Continuer à lire

Tête de mule, une entrée dans l’œuvre d’Øyvind Torseter

Le Norvégien Øyvind Torseter figure parmi les auteurs-illustrateurs les plus talentueux de la littérature jeunesse européenne contemporaine. Son œuvre personnelle, traduite aux éditions La Joie de lire (d’autres titres illustrés sont publiés par différents éditeurs [1]), se construit telle une fresque : on y découvre ses sources d’inspiration multiples et assumées, des modèles narratifs inédits et […]

Continuer à lire

Le conte : héritage du passé, regard sur le présent, germe d’avenir

N. Revaz, Haydé (2015), Les Trois Petits Cochons, Genève : Ed. La Joie de Lire. « Qui n’a jamais lu ce conte ? C’est pas lui, c’est pas lui… » aurait-on envie de chantonner lorsqu’on se trouve confronté à une énième version des Trois Petits Cochons. Et pourtant, Noëlle Revaz, auteure suisse romande lancée sur la scène littéraire […]

Continuer à lire

Une lecture graphique des contes rascaliens  (partie 2 : Les Trois Petits Cochons

Rascal (2012). Les trois petits cochons, Paris : Ecole des loisirs. ©  Dans Les Trois Petits Cochons, Rascal propose à nouveau une narration visuelle riche, truffée d’indices graphiques semés avec brio. Cette chronique présente une lecture graphique du conte par le biais des différentes imageries utilisées. Les traitements visuels du loup et des cochons nous intéresse particulièrement : il prouve tout particulièrement l’habileté de Rascal à jongler avec […]

Continuer à lire