En langue sioux, Heyoka est le nom donné au clown sacré, joyeux et respecté de tous, qui prend en charge les malheurs de la tribu.
Jouissant d’un statut hors norme, il représente la part de rêve et de liberté dont la tribu est privée. Les qualités et l’originalité de ce petit autochtone ont inspiré les éditions Actes Sud-Papiers, qui ont donné le nom Heyoka à leur collection théâtre jeunesse.

Pour se mettre en appétit, la chronique en lien propose d’entendre le metteur en scène Matthias Urban parler de cette collection et des possibilités qu’il offre aux passionnés de théâtre, et d’écouter un extrait de la pièce Le jeune prince et la vérité, de Jean-Claude Carrière.

 

 

 

Par Matthias Urban, metteur en scène et collaborateur à l'UER français de la HEP Vaud, murban@sunrise.ch

Chronique publiée le 7 décembre 2020